Ministère de l'Agriculture soutient l'agriculture

Pourquoi le gouvernement s’engage-t-il à soutenir l’agriculture ?

La mobilisation du gouvernement, notamment le ministère de l’Agriculture pour mission le soutient et la transformation de l’agriculture écologique. Ce domaine d’activité s’est renforcé depuis 2012. La politique agricole contient plusieurs éléments tels que le soutien à la compétitivité et à la jeunesse, engagement dans la transition écologique, certification et modernisation, renforcement de la justice sociale…

Réforme de la Politique Agricole Commune

La PAC ou Politique Agricole Commune a connu quelques changements. Une enveloppe financière prévue pour préserver la France contenait 9,1 milliards d’euros/an. Cette nouvelle politique plus juste, plus verte et plus régulatrice est tournée vers l’avenir. Le secteur de l’élevage bénéficie de 1 Md€/an qui seront débloqués d’ici 2019 afin de soutenir ce secteur.

Ce financement permet au ministère de l’Agriculture de s’engager dans la transition agro écologique. L’objectif de ce financement consiste à réconcilier l’économie et l’écologie dans l’agriculture. Pour soutenir l’agriculture française, l’enjeu consiste à s’appuyer sur les mécanismes naturels au lieu de lutter contre l’écologie.

Les majorations de dettes permettent entre autres de donner vie aux premiers Groupements d’Intérêt Économique et Environnemental ou GIEE. Cette association permet de regrouper les producteurs de céréales et les éleveurs bovins afin de bénéficier d’une parfaite autonomie.

Le ministère de l’Agriculture souhaite soutenir le bio

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Stéphane Travert a déclaré que le gouvernement français envisage d’augmenter la part des terres dédiées à l’agriculture biologique. L’objectif étant de passer de 6,5 à 15 % des surfaces agricoles utiles pour 2022. Ce but qui intéresse notamment les producteurs de céréales s’inscrit dans le projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales.

L’équilibre concerne notamment le secteur agricole et alimentaire, une alimentation saine et durable. Cette ambition du gouvernement français qui s’engage dans le soutien de l’agriculture fut présentée le 31 janvier au Conseil des ministres. Ensuite, le projet écologique fut débattu au Parlement.

1,1 milliard d’euros débloqués sur 5 ans pour encourager l’agriculture bio

Une enveloppe composée de 1,1 milliard d’euros de crédit sera accordée aux agriculteurs qui se lancent dans la production de l’agriculture biologique. Ce projet du ministère de l’Agriculture consiste à répondre à l’explosion de la demande, le soutien à la production bio est dû à une augmentation de 62 % du projet par rapport au précédent plan de soutien.

Le coup de pouce de l’État français consiste à faire passer de 6,5 à 15 % le total des terres cultivées par les agriculteurs bio vers la fin du quinquennat. Le ministère de l’Agriculture permet avec cette aide accordée aux agriculteurs de booster l’accélération de la conversion des productions bio.