Exploitation agricole : avantages du budget prévisionnel

Trésorerie de votre exploitation : les avantages du budget prévisionnel

La particularité du budget de trésorerie est qu’il s’agit de tableau répertoriant les recettes et dépenses. Le budget prévisionnel renseigne également sur le solde bancaire d’une exploitation agricole. Cet outil facile à utiliser et à personnaliser a pour objectif de prévoir les recettes et dépenses tout en anticipant les périodes creuses.

Bénéficiez d’un outil d’anticipation avec le budget prévisionnel

Les personnes qui s’occupent d’une exploitation agricole doivent gérer au mieux la trésorerie afin de pouvoir s’adapter aux évolutions de la conjoncture. Avec le budget prévisionnel, l’agriculteur pourra anticiper les difficultés et prendre les meilleures décisions au moment opportun. Dans le cas où le budget prévisionnel prévoit un déficit, l’exploitant agricole devra vérifier le dépassement du plafond de découvert autorisé. Avec ces données, l’agriculteur pourra mieux négocier auprès de son banquier.

En s’informant sur la conjoncture, l’exploitant pourra mieux préparer ses arguments. Quand le budget prévisionnel prévoit un excédent de trésoreries, le légumier aura le temps de songer au meilleur placement ou investissement entreprendre. Le choix des futurs investissements doit se faire en prenant compte de quelques critères importants, à savoir : la rentabilité, la sécurité et la disponibilité de placement.

Quelles sont les différences entre le budget prévisionnel et plan de trésorerie ?

Un budget permet d’établir la liste des charges ainsi que les produits générés dans une exploitation agricole. Cet exercice comptable permet aussi d’établir les bénéfices résultants. La réalisation d’un budget prévisionnel consiste à piloter l’activité, prendre des décisions stratégiques et anticiper les risques. Concernant le plan de trésorerie, cette opération financière a pour objectif de prévoir, gérer les mouvements de trésorerie.

Les flux de la trésorerie sont tributaires des décalages de paiement des clients, des organismes sociaux, les pratiques de règlement des fournisseurs… Le but du plan de trésorerie consiste à maintenir un solde optimum en effectuant le placement de l’excédent. Cette démarche permet de mobiliser les financements à court terme d’un projet, dont le budget pour le concrétiser est insuffisant.

Remarques sur les différents types de financement

Au moment de créer une entreprise ou durant le lancement de nouvelles activités, il est crucial d’effectuer un business plan. Cette démarche permet de quantifier les besoins en investissement, en financement et promouvoir le projet en contactant les investisseurs ou banquier. La gestion ou création d’une exploitation agricole peut être financée par les fonds propres tels que l’autofinancement, l’augmentation de capital ou la cession des immobilisations. L’exploitant peut également recourir au financement par endettement tel que des emprunts, crédit-bail ou leasing et le recours aux comptes courants d’associés.