Conseils pour bien vendre vos céréales

céréales

Vous envisagez de commercialiser vos céréales et souhaitez connaître les techniques pour y arriver correctement ? Il existe certaines méthodes et étapes qui vous permettront d’optimiser vos ventes tout en profitant d’un prix intéressant. Découvrez dans cet article les meilleurs conseils qui vous assureront la vente de vos céréales.

Définissez un prix de vente objectif

La première étape pour bien vendre vos céréales est de définir votre prix de vente objectif. Il s’agit ici de la clé de votre stratégie. Comment faire ? Vous devez calculer la totalité de vos coûts de production. C’est-à-dire les charges de mécanisation, les fermages, les produits utilisés, les instants passés à semer et récolter ou encore votre rémunération. Le but est d’éviter toute vente à perte. Une fois les calculs terminés, il vous faut définir le prix auquel vous souhaitez vendre les céréales en tâchant d’en dégager un bénéfice. Ce tarif doit bien évidemment rester réaliste par rapport aux prix des autres agriculteurs. Dans le cas contraire, vous risquerez de vous retrouver avec une marchandise non vendue ni consommée, et ce, pour un long moment.

Pour ne pas vous tromper dans le prix, vous pourrez notamment aller sur le site comparateuragricole.com/. Vous y trouverez diverses informations telles que les cours des céréales observés ces dernières années. Cela vous permettra d’ajuster votre prix, si besoin. Vous avez estimé vos céréales à un prix trop bas ? Il vous est tout à fait possible de l’augmenter. Il en va de même si le prix est trop cher par rapport à ceux de vos concurrents. Vous pourrez également contacter une entreprise spécialisée dans le domaine du négoce de céréales et lui demander les prix des produits agricoles actuellement en vente sur le marché et dans votre secteur d’activité.

Construisez une bonne stratégie de commercialisation

Mettre en place une stratégie de commercialisation revient surtout à déterminer vos objectifs. C’est-à-dire la quantité de céréales que vous souhaitez vendre, le moment idéal pour les vendre et le prix final. Vous devez pour cela prendre en compte votre capacité de stockage ainsi que votre production. Combien de tonnes pouvez-vous récolter par an et combien vous pouvez stocker. Si certains agriculteurs disposent d’un grand hangar pour stocker toutes leurs récoltes, d’autres ne peuvent en garder que le tiers.

Il est donc essentiel de déterminer en amont la quantité de céréales que vous souhaitez commercialiser et particulièrement leur emplacement. Le but est de vous assurer que vos produits restent en bon état jusqu’à ce qu’ils soient vendus. Pour vous assurer que vos céréales soient intactes, vous pourrez notamment acheter des produits phytosanitaires destinés à préserver vos cultures. De plus, ils ont la capacité de favoriser le développement de ces dernières. Il s’agit ici de la meilleure solution si vous souhaitez vendre le maximum de céréales possible. Vous trouverez notamment sur Internet diverses boutiques de vente en ligne de produits phytosanitaires proposant des prix fort intéressants.

Mettez en place un plan de commercialisation

Une fois que vous aurez défini votre stratégie de commercialisation, passez à l’élaboration d’un plan de vente. Vous devez pour cela connaître exactement la production attendue, les prix de vos céréales et le timing pour chaque réalisation, entre autres la récolte et la vente. Connaître tous ces points vous permettra par la suite de préparer un plan d’action afin d’atteindre vos objectifs et vous concentrer uniquement sur ces derniers. En effet, il n’est pas conseillé de vous laisser emporter par vos émotions, mais de vous fier à votre plan de commercialisation. Compte tenu des hausses et baisses de prix qui peuvent surgir pendant votre campagne, l’idéal est de toujours vendre au moment qui vous semble le plus opportun la quantité de céréales que vous avez prévu de mettre en vente.