L’expert-comptable optimise la gestion de votre exploitation agricole

Les tâches administratives d’un exploitant céréalier sont diverses et variées. Dans la gestion de comptabilité de l’exploitation céréalière, l’exploitant devra tenir les écritures comptables de son exploitation, déclarer la TVA, demander les aides de la Politique Agricole Commune (PAC), embaucher des travailleurs saisonniers, financer les équipements grâce à l’emprunt, réaliser les obligations fiscales sociales… Bénéficier d’un allié de premier choix en se faisant assister par un expert-comptable expérimenté.

L’expert-comptable est au service de l’entreprise

Un expert-comptable explique à ses clients comment transmettre, reprendre ou constituer une entreprise ou société agricole. Comme pour tout type d’entreprise, l’exploitation céréalière nécessite la prise de bonne option fiscale ou sociale. L’exploitant agricole devra également choisir un statut juridique pour optimiser la comptabilité de l’exploitation céréalière. Ce choix est crucial puisque les charges et l’ensemble des obligations diffèrent selon le statut choisi par l’exploitant céréalier.

Un conseiller est disposé à assister à tout moment ses clients afin de les diriger vers les meilleures options idéales pour optimiser la comptabilité de l’exploitation céréalière. Les céréaliers soumis au régime d’imposition simplifié agricole doivent tenir à jour un livre des ventes et répartir leurs recettes par taux. Le céréalier doit également recenser toutes ses acquisitions et ses immobilisations dans un livre d’achat. L’entrepreneur doit également compiler ses factures en n’oubliant pas de mentionner le montant et le taux de la TVA appliquée.

La réussite d’une exploitation agricole passe par des compétences en gestion d’exploitation

Pour conseiller efficacement ses clients, l’expert-comptable doit maîtriser les subtilités techniques et réglementaires relatives à l’activité de ses clients. Le professionnel de la comptabilité de l’exploitation céréalière accompagne ses clients dans la comptabilité et les déclarations fiscales d’une exploitation.

Le conseiller optimise la gestion de l’exploitation grâce à des outils de pilotage en temps réel ainsi qu’un calcul des prix de revient par production. En plus de conseiller en termes de fiscalité, gérer les relations avec la mutualité sociale agricole, l’expert pourra également conseiller ses clients en termes de droit rural et droit des affaires. Il se charge d’identifier les solutions d’aide et financement les plus adaptées à ses clients.

Différents rôles d’un expert-comptable pour un exploitant agricole

Un exploitant agricole est un véritable chef d’entreprise. La profession d’agriculteur évolue pour répondre aux besoins de la mondialisation, sécurité alimentaire et risques climatiques que subit le marché agricole. L’assistance d’un expert-comptable s’avère payante puisque ces spécialistes interviennent depuis l’installation à la transmission de l’exploitation. En plus d’aider ses clients dans la comptabilité de l’exploitation céréalière, l’expert du droit renseigne sur les meilleures options juridiques, sociales ou fiscales afin de pérenniser et développer l’entreprise.